Programme de recherche action sur exclusion,inégalites sociales et pauvreté

L’activité  « Appuyer la recherche-action sur la vulnérabilité », déroulée d’abord durant le PICII avait pour objectif de mettre en place un système de bourses destinées aux étudiants  souhaitant mener des recherches sur l’exclusion, les inégalités et le genre dans la région nord du Sénégal. Elle visait  à appuyer les travaux menés par des étudiants régulièrement inscrits dans les universités sénégalaises, et ayant une réelle valeur ajoutée dans la compréhension de la vulnérabilité économique, sociale, culturelle et des phénomènes d’exclusion dans la ZCO.

Elle est considérée parmi le portefeuille d’activités du MC comme l’une des plus innovatrices .Son objectif était de créer une capacité nationale de recherche-action de haut niveau en matière d’inégalités et d’exclusion.

Il a été retenu de reconduire cette activité qui permet de mieux appréhender  la problématique de la pauvreté et des notions connexes

Objectif général :

Contribuer à une meilleure compréhension des identifiants des inégalités sociales, la pauvreté et les groupes fragiles

Objectifs spécifiques

Apporter un appui à la mise en place d’un comité scientifique

Elaborer un mécanisme d’appui à la mise en œuvre des recommandations issues des travaux de recherche

Explorer de nouvelles problématiques de recherche en lien avec la décentralisation et la territorialisation des politiques publiques 

Méthodologie

Le Mouvement Citoyen considère que la vulnérabilité résulte d’une accumulation de facteurs complexes et fluctuants dont l’envergure dépasse les grilles d’analyse macro-économique qui mettent l’accent sur les individus à vulnérabilité, plutôt que sur la notion de groupes vulnérables. En effet, on peut faire la distinction entre les groupes vulnérables et les individus à vulnérabilité.

Ainsi, les recherches et les interventions des opérateurs en matière de lutte contre la pauvreté et de promotion des groupes vulnérables doivent tendre vers des approches microsociologiques, et les politiques ou stratégies nationales fondées sur l’analyse de données macroéconomiques doivent davantage prendre en compte les besoins spécifiques des familles et des communautés vulnérables. Cette démarche implique la désagrégation des données macro-économiques en vue de signifiance au niveau local (villages, quartiers, communautés rurales, communes, régions, etc.), la production de données micro-économiques spécifiques, et une analyse microsociologique de l’unité d’intervention ciblée.

Un Comité Scientifique et de Suivi (CSS) sera mis en  place par le Mouvement Citoyen et ses partenaires . Il travaillera à la définition des critères d’éligibilité, du plafond de financement par année et par projet, des procédures de sélection des projets et d’attribution, du type de contrôle financier et de suivi, des modèles de protocole de financement et d’une grille d’évaluation des projets.

Son rôle sera de mettre en place le mécanisme de mise en œuvre des recommandations issues des travaux  de recherches ,mais aussi d’examiner et de sélectionner les dossiers de bourses à appuyer, , en rapport avec les nouvelles problématiques  de revoir , d’approuver les rapports d’étude des boursiers, et de contribuer à l’approfondissement des connaissances sur inégalités sociales, la pauvreté et les groupes fragiles.

Après la phase d’information et de communication, sera lancé le programme des bourses. La sélection des boursiers sera faite par le CSS et le Mouvement Citoyen procédera à l’attribution des fonds. . Le MC assure le rôle de secrétariat du Comité et de suivi de  l’Activité . Le Mouvement Citoyen apportera aux boursiers qui le souhaiteront, un accompagnement scientifique dans la réalisation de leurs études.

Résultats attendus :

Résultat 1: Le Comité de Scientifique est mis place

Résultat2: Les résultats des recommandations issues des travaux de recherches du PICII sont mises en œuvre

Résultat 3 : De nouvelles problématiques de recherches en rapport avec la décentralisation et la territorialisation des politiques publiques sont explorées.

Résultats 4 Les sources de connaissances théoriques sur  les identifiants des inégalités sociales, la pauvreté et les groupes fragiles sont mieux connues