Atelier de mise en place du Réseau Sénégalais des Collectivités Territoriales du Budget Participatif, 06 au 07 avril 2017 à Saly Mbour

Avec l'avènement de la deuxième alternance politique en 2012, l’Etat du Sénégal a engagé de nouvelles réformes d’envergure notamment, la définition du Plan Sénégal Emergent (PSE),  la reforme de l’Acte 3 de la décentralisation,la création de la Commission National sur le Dialogue Sociale et du Haut Conseil des Collectivités Territoriales. Ces mutations consacrent surtout une responsabilisation plus accrue des collectivités territoriales dans la gestion de leurs propres affaires. Aujourd'hui le Sénégal fait face à des défis en lien avec la mise en œuvre des reformes de l'Acte 3 de la décentralisation et l'amélioration de la gouvernance participative locale.

C’est pour accompagner l’Etat dans cette orientation, qu’a été initié le Projet de promotion de la participation citoyenne à la planification, budgétisation et gestion des affaires locales au Sénégal (Projet BPS). Le Projet BPS est une initiative conjointe portée par Enda ECOPOP et le Programme National de Développement Local (PNDL) avec l'appui et le soutien du Programme Équité de Genre dans la Gouvernance Locale (GELD), le Mouvement Citoyen et Open Society Initiative for West Africa (OSIWA). Ce projet, prévu pour 03 ans, couvre 105 collectivités territoriales et constitue la deuxième phase d’une première expérience tentée par Enda ECOPOP et le PNDL dans le cadre de la Convention établie entre ces deux institutions. Il vise à promouvoir une gouvernance participative, transparente et efficace des collectivités territoriales sénégalaises par la pratique du Budget Participatif (BP) dans les 45 départements du pays.

A la suite des échanges sur le processus de mise en place du Réseau Sénégalais des Collectivités Territoriales du Budget Participatif, notamment les actions menées pour la conception du Draft du statut et règlement intérieur du bureau, le présent atelier vise à organiser l'Assemblée général et l'election du Bureau du réseau. Cette activité sera articulée avec les échanges sur le processus d'émulation des meilleures pratiques des collectivites territoriales du budget participatif et des ARD et la mise en place des Observatoires de la démocratie participative.

II. Objectif de l'atelier

Cet  atelier vise à :

Tenir l’Assemblée générale constitutive du Réseau Sénégalais des Collectivités Territoriales du Budget Participatif,

Partager les criteres de distinction des meilleures pratiques de budget participatif,

Echanger sur la mise en place de l'Observatoire national et des Observatoires locaux de la democratie participative.

III. Résultats attendus

A l’issue de l’atelier, il est attendu que:

Les collectivités territoriales du Budget Participatif ont tenu leur Assemblée générale, valideé leur statut et règlement intérieur et élu leur bureau,

Les participants ont échangé et validé les critères de distinction des meilleures pratiques pour les collecivités territoriales et les ARD,

Les participants ont échangé sur l'interét, les conditions et modalités de mise en place de l'Observatoire national et des Observatoires locaux de la democratie participative.